Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
23 avril 2011 6 23 /04 /avril /2011 18:03

Après tous mes problèmes avec Neptune et les siens,  j'ai compris qu'entre  la mer et moi, il n'y aurait  jamais d' histoire d'amour!

Ne faut-il pas savoir raison garder?

Bien ancrée sur le plancher des vaches, je continue ma vie, sereine...lorsque des amis

débarquant de la Capitale, me propose de venir visiter l'exposition concernant la décoration des paquebots, dans les années 30...

Jusqu'à la, point de problème, la déco, c'est mon métier, et je considère les années 30 comme une période bénit des Dieux quant à la créativité. Et puis cette rétrospective

à lieu dans des bassins construits par la marine allemande  pendant la guerre, pour y cacher les sous marins...

La mer n'est pas tout près , le bateau une reconstitution grandeur nature...la proposition m'enchante.

 

A notre arrivée nous sommes accueillit par de somptueuses affiches de La Cunar Cie

déjà le rêve commence,  notre croisière nous entrainera dans  la mer de Norvège à la rencontre des pays scandinaves et de la beauté  de ses fjords . D'emblée nous sommes mis en condition par le Commandant et une partie de son équipage.

La mise en scène est superbe et très vite, je me laisse prendre au jeu.

 

Je m'imagine en costume de voyage signé Patou, suivant un fringant officier beau comme Paris- Alexandre...désigné pour m'accompagner jusqu'à ma cabine...somptueuse...les murs recouverts de boiseries en placage de  sycomore, et  des meubles en ébène de macassar, la salle de bains, en marbre gris possède une ravissante coiffeuse plaquée en bois précieux, et marqueterie...une pure merveille de raffinement, de luxe et de beauté...Depuis mon expérience avortée de voyage sur un voilier,  le mot cabine me foudroie.

Mais la, je suis très loin du sarcophage à microbes que l'on m'avait octroyé!

 

 Une  impression d'espace se dégage, la reconstitution est saisissante,  au cours de la visite, nous retrouverons Leleu, Schenk, Franck, enfin tous les talentueux créateurs de l'époque  qui ont su donner à l'artisanat français ses lettres de noblesse.

 

Avec mes amis, nous continuons la visite.

Nous  descendons le grand escalier,à la rampe en fer forgé de Raymond Subes et admirons au passage  les frises en laque de Dunan, plus bas, les tables décorées à  profusion de cristaux,  d'argenterie brillent de milles feux...Je me sens souveraine, dans la robe de Paul Poiret ou Schaparelli que naturellement... en rêve j'ai revêtu... 

 

Curieux de tout, les jours et les nuits tournent en accélérés, et nous voici sur le pont promenade, admirant de loin les icebergs, et les terres gelées de L'arctique...nous croisons quelques paquebots...peut être l'Ile de France décoré par Ruhlmann, que sais-je, l'exposition est si bien faite que la réalité rejoint la fiction!

 

Devisant avec mes amis, je leur dis dans un éclat de rire, qu'heureusement que nous ne sommes pas sur la mer, car j'ai maintenant la réputation d'avoir "le mauvais oeil" dès que j'approche un navire.

 

Peu de temps après ces propos anodins,vu les circonstances, un officier nous appelle

afin de  nous convier à une séance de cinéma. Nous avons  droit aux actualités de l'époque...quand...soudain...une sirène retentit...Le Capitaine en personne nous informe

que nous venons de rencontrer un iceberg et que nous allons être évacués sur les chaloupes prévus à cet effet...Pas de panique, Mesdames, Messieurs, nous avons le temps de sortir...

Sachant où nous sommes chacun applaudit à cette mise en scène pour nous indiquer... que la visite est terminée.

Gaiement, nous attendons notre tour pour prendre une de ces chaloupes suspendues dans le vide au dessus de l'eau des bassins.

Lorsque vient notre tour, nous sommes dans les derniers à être "sauvés" l'officier qui dirige la manoeuvre pénètre avec nous,pour l'ultime voyage, il n'y a plus personne à bord.

 

Actionnant la manette permettant la descente le long des flans du navire, celle-ci refuse

de bouger...un essai, rien, deuxième tentative...la chaloupe descend d'un seul côté...

nous laissant suspendu entre ciel et eau , mais à l'oblique naturellement, il y a quelques cris...je suis tétanisée...et soudain certainement, après un ultime essai, nous descendons d'un seul coup, et je dois dire que la réception sur l'eau ne fut pas des plus agréables...et je tairais nos vêtements mouillés!

 

Décidément, je ne serais jamais l'épouse de Neptune, car même à quai, la mer me rejette.

Maudite, trois  maudite par tous les éléments du monde marin, je ne veux plus jamais monter dans un navire, fut-il une maquette.

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost0

commentaires

Libre Comme l'eau 19/02/2014 09:52

Vous avez effectivement une certaine poisse avec l'eau et les bateaux

leslivresdejulia.over-blog.com 19/02/2014 10:47



Je suis la sorcière des mers...l'eau à toujours envie de m'engloutir...mais j'adore nager!


 



Tricotine 08/05/2011 16:52


je clique pour t' accepter dans la communauté des croqueurs de mots, il faut savoir qu'il y a un cercle soudé dans cette communauté, qui s'est extrêmement agrandie depuis quelques mois! notre but
est le partage des mots, des poésies, il y a un défi d'écriture tous les 15 jours, tous les jeudis c'est poésie à thème imposé ou libre,
personne n'est obligé de participer à ces défis, mais c'est le meilleur moyen d'être lu, tout en visitant les autres ,
des jeux sont proposés également par les croqueurs, chacun peut y participer suivant ses gouts
il y a de gros échanges voilà tu connais les règles, il y a des croqueurs de mots de toute sorte dans une ambiance bon enfant !!
bienvenue! Bonne route avec nous !
Tricôtine
Une fois publiés sur la communauté tes articles apparaitront (ce n'est pas instantané sur la page www.over-blog.com/com-1114066033/CROQUEURS_DE_MOTS.html


lizagrèce 25/04/2011 14:59


Je ne suis pas l'épouse de Poséïdon, j'ai le mal de mer .


leslivresdejulia.over-blog.com 25/04/2011 15:07



et moi donc!



Présentation

  • : Le blog des livres de julia
  • : ce blog: pour tous ceux ,qui comme Julia, marranne du Portugal, sont à la recherche de leur identité juive. Architecte d'intérieur et gourmande elle vous transmet des conseils en déco, et de délicieuses recettes .
  • Contact

Profil

  • leslivresdejulia.over-blog.com
  • issue d'une famille de marranes,je suis très attachée à mon identité juive,et à toutes ces traditions qui ont bercées ma jeunesse. 
 je suis passionnée pour mon métier d'architecte d'intérieur et par  l'écriture  qui me permet le rêve.
  • issue d'une famille de marranes,je suis très attachée à mon identité juive,et à toutes ces traditions qui ont bercées ma jeunesse. je suis passionnée pour mon métier d'architecte d'intérieur et par l'écriture qui me permet le rêve.

l'auteur

Chantal FIGUEIRA LEVY, écrit depuis quelques années des romans autour de personnes réunies par la même recherche d'identité.

Son personnage principal est Julia FRANCES.

Dans la vie professionnelle, Chantal FIGUEIRA LEVY est architecte d'intérieur, et de ce fait , son héroine évolue dans ce milieu.

vos commentaires

n'hésitez pas à laisser ici vos commentaires sur le livre :

http://www.leslivresdejulia.com/article-commentaires-sur-gazoute-85290023.html