Overblog
Editer la page Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
/ / /


   Mai 2016

-  Ils sont partis, la fête est terminée.
Avant de monter se coucher Julia, retrouve avec délectation la douceur de sa méridienne afin de savourer un dernier verre.
Confortablement  allongée, elle regarde  d’un œil affûté le désordre régnant dans cette immense pièce, d’habitude si ordonnée. Elle joue avec son verre, hypnotisée  par le spectacle du citron pour une fois pas trop pressé. Ce pas de deux voluptueux dansé par la rondelle et le glaçon….la fascine…
Sa tête devient lourde…lourde…

Des signatures, encore des signatures…
Chacun veut approcher Julia Frances installée depuis ce matin, dans cette grande librairie des Champs Elysées…
Ne vient-elle pas de publier un roman autobiographique !
Elle si distante, si inaccessible, préservant depuis des lustres sa vie privée…
Pourquoi,  tout à coup ce besoin de mise en lumière ?
La presse chauffée à blanc,  se bouscule afin d’obtenir une interview de cette papesse de l’architecture d’intérieur, de cette icône du design, de cette énigme ne laissant jamais transpirer la moindre aventure.
Une vestale des temps modernes…en quelque sorte…
Consacrée à qui ?
A quoi ?
Si par une curiosité toute légitime, vous lui posez une question qu’elle juge trop personnelle…
…Ne vous répond-elle pas, en vous enveloppant d’un de ses sourires enjôleurs :
- Que voulez vous savoir ?
- Ma vie…mon travail…n’est ce pas la même chose ?
Et ne vous avisez pas de tenter de soulever le voile, car alors, ce visage toujours si amène devient hermétique, et son regard…vert…jaune…dur comme un tesson de bouteille, vous balance dans les profondeurs de la terre…Honnit à jamais !
Plus d’un journaliste a rejoint ainsi le monde des oubliés…
Alors, pourquoi ce livre ?
Certainement pas un besoin de publicité…Sa célébrité est si grande, qu’elle monopolise toutes les  revues d’architecture !
Le style Julia Frances…
La lumière Julia Frances, la non couleur Julia Frances…Julia Frances, encore et toujours…
Un nom connu et reconnu de par le monde !

Non…Plutôt…
Un pied de nez d’une gamine de 70ans…qui toujours sut enflammer le Monde des Arts…
Un adieu…peut être…peut être pas…car le temps semble s’être arrêté sur elle, alors une façon de retrouver les espiègleries de sa jeunesse…
Et puis, vous dirait-elle : 15 ans…70 ans…n’est-ce pas la même chose lorsque l’on aime la vie ?

Le livre à peine sortit…fait déjà un tabac !!!
La foule attend patiemment dans l’escalier monumental de la librairie, que notre diva annote de sa main talentueuse…
Une petite phrase…
Un joli mot…
Un petit rien…Et ce paraphe si célèbre.

- Cela ne s’arrêtera donc jamais, je suis épuisée.
- Qu’elle heure est-il ?
- Déjà midi, je meure de faim.
- Allez… la dernière signature, après je fais une pose.
- A  quel nom ? demande-t-elle sans relever la tête
 
JeanCharlesdev…dit doucement pour elle seule…
 
- … ?...Pardon ?
 
Un peu plus fort…Jean Charles de Vazt…

La plume stupéfaite, s’envole de ses doigts. L’encre libérée forme un magnifique pâté, donnant à ce livre l’aspect d’un cahier de mauvais écolier !

Une signature particulière…pour un lecteur très particulier !!!

Timidement, comme à reculons…Julia, lentement déroule sa nuque…afin de permettre à ses yeux une ascension délicate…et…courageuse.
Les voila…à hauteur de la montre, pas la même bien sur, mais toujours au poignet droit.
Ils remontent doucement, et rencontrent avec émotion : les boutons dorés du bas de manche d’un blazer…bleu…naturellement.
Un peu plus haut, encore, ils entraperçoivent…furtivement…avec anxiété…la peur d’être déçu peut être…
…ce corps enrobé, mais pas trop tout de même par cinquante années de bons restaurants…et cette chevelure couleur de lavis clair…et cet épis…emporté dans la charrette des cheveux vieillissants !
Un dernier effort…et…Oser chercher, accrocher, retrouver, affronter…et lire
dans… ce regard……..ce regaa……………………..ce reg…………………………………ce…

Julia sursaute, ouvre les yeux, s’extirpe de sa torpeur, car…
Moshi, magnifique Persan noir, maître de ces lieux minimalistes; en  bondissant sur sa tête,  a  fait disparaitre… à jamais cette délicieuse rencontre insensée.

- Ce rêve étrange…mon plus beau cadeau d’anniversaire !

Partager cette page

Repost0

Présentation

  • : Le blog des livres de julia
  • : ce blog: pour tous ceux ,qui comme Julia, marranne du Portugal, sont à la recherche de leur identité juive. Architecte d'intérieur et gourmande elle vous transmet des conseils en déco, et de délicieuses recettes .
  • Contact

Profil

  • leslivresdejulia.over-blog.com
  • issue d'une famille de marranes,je suis très attachée à mon identité juive,et à toutes ces traditions qui ont bercées ma jeunesse. 
 je suis passionnée pour mon métier d'architecte d'intérieur et par  l'écriture  qui me permet le rêve.
  • issue d'une famille de marranes,je suis très attachée à mon identité juive,et à toutes ces traditions qui ont bercées ma jeunesse. je suis passionnée pour mon métier d'architecte d'intérieur et par l'écriture qui me permet le rêve.

l'auteur

Chantal FIGUEIRA LEVY, écrit depuis quelques années des romans autour de personnes réunies par la même recherche d'identité.

Son personnage principal est Julia FRANCES.

Dans la vie professionnelle, Chantal FIGUEIRA LEVY est architecte d'intérieur, et de ce fait , son héroine évolue dans ce milieu.

vos commentaires

n'hésitez pas à laisser ici vos commentaires sur le livre :

http://www.leslivresdejulia.com/article-commentaires-sur-gazoute-85290023.html