Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
17 avril 2011 7 17 /04 /avril /2011 15:49

Dans la vie quotidienne d'une architecte d'intérieur, il y a parfois des demandes extraordinaires émanant de clients ayant envie de se différencier, et, désirant prouver à leurs relations qu'ils ont trouvé la perle rare, en la personne de l'homme de l'art qui officie dans leur maison, ou dans leur appartement.

Contrairement à ce que vous pouvez croire, ces demandes ne concernent pas leur salon, ou même la cuisine, ni la partie privative de leur home...que nenni...mais bien souvent

un "petit endroit" que l'on peut qualifier d'intime!

 

Vous ne pouvez vous imaginer ce que ces "petits coins", ces toilettes, ces lieux d'aisance, ces cabinets, enfin, peut importe le mot employé, cet endroit que les japonais, cachent au plus loin dans leur maison, sollicite comme créativité .

 

En effet, pour faire face aux désirs de ses clients un architecte, ou un décorateur, doivent s'activer les méninges...

Voici quelques exemples authentiques, je peux vous l'assurez!

 

- Le cabinet gothique:

 les WC sont habillés d'une cathèdre(siège d'une évêque pendant la période Gothique), le dossier en chêne massif sculpté en "plis de serviettes".

la tirette du réservoir de chasse pour actionner l'effet d'eau dissimulé dans un bras du siège (je ne dirai rien du casse tête technique!) avec pour en expliquer le fonctionnement aux invités de passage, un parchemin poser sur le coffre renfermant le lave mains en étain martelé. 

Les vitres de la fenêtre de ce petit coin mystique ayant été recouvertes de papier huilé, afin de donner plus de mystère et parfaire l'illusion.

Sans oublier naturellement  la falote lumière distribuée par une petite ampoule en forme de flamme, avec le filament tremblotant...C'était l'époque où les ampoules n'étaient pas économiques!

 Le recueillement assuré.

 

Les toilettes à  secrêts:

 

réservées aux maîtres des lieux...en apparence, un siège suspendu, normal, blanc, clean, ambiance minimaliste, une chasse d'eau encastrée dans un mur... juste le récipient

nécessaire aux besoins naturels, visible pour les non initiés...

Mais, si vous avez envie de rester un peu plus longtemps que la normale...pour les fainéants du colon par exemple...il suffit d'appuyer sur un petit bouton ressemblant à un banal inter et alors une partie du mur pivote et laisse apparaître un petit téléviseur...de quoi occuper le temps, à cette époque il n'existait pas encore de miroir télévision.

De plus si vous êtes un homme d'affaire préoccupé par l'avenir du CAC 40, un autre bouton permet de dégager du mur: un téléphone ...vous savez ces bons vieux téléphones à touches...nous sommes en 1975.

Dans cet appartement parisien, il y avait 4 toilettes.

 

 

Le palais des glaces:

 

Alors là facile, murs, plafonds, sol, tout en miroir, jouant simplement sur les différentes couleurs des miroirs, je me souvient que le sol était en miroir fumée, un peu de discrétion

diantre!

Pour parfaire le tout, au dessus du lave main, un magnifique miroir vénitien.

Ces toilettes à la lumière indirect venant des corniches ceinturant le plafond était le royaume de Dédale pour client à l'ego surdimensionné!

Vous pouviez jouer à cache cache avec vous même et ne pas voir le temps passé.

Important, ne pas faire de grimace...je vous laisse deviner la suite.

 

 

Les toilettes pour boulimiques:

 

 

Au demeurant des WC de Monsieur tout le monde, rien à en dire...Toutefois, si la nuit par le plus pur des hasards une petite faim vous tenaille...vite un petit tour aux toilettes...rien de plus normal: une prostate qui chatouille! Eh! non

Au dessus du réservoir de chasse, (le réservoir encastré n'était pas encore à la mode), une ravissante petite porte à fleur du mur vous faitpenser à un placard pour ranger les papiers toilettes, les déodorants, que sais-je toutes ces petites choses qui souvent traînent derrière ou à côté des WC...

Pas du tout, si vous avez la curiosité d'ouvrir ce placard, vous vous trouvez nez à nez avec...un coffre fort!

Et oui, vous avez bien lu...un coffre fort...pour ranger une boite de caviar,  2 tablettes de chocolat...et, la petite cuillère en nacre pour déguster les oeufs d'esturgeon.

Je n'ai jamais su, qui du mari ou de la femme avait la combinaison du coffre!

 

 

Celui rustique, que dis-je... comme au fond du jardin!

 

Un coffre en bois genre "flotté" avec un abattant sur charnières grossières, dissimulant

un trou...même en se penchant impossible de voir les WC, car ils étaient en porcelaine noire.

Pour actionner la chasse d'eau, une vieille poignée en porcelaine blanche qu'il fallait tirer, là aussi je ne vous dis pas le casse tête technique pour faire comme si...la vie à la ferme en 1930.

Le papier toilette créé sur mesure ressemblait à du papier journal.

Un seau en fer blanc posé sur une table et une serviette nid d'abeille blanche à franges

pour s'essuyer les mains.

Un citadin monté à la ville nostalgique de  ses origines paysannes!

 

 

Je pourrais parler du cabinet du fan des sixties, avec sono et jeu de lumières psychédéliques...attention ne pas danser le jerk sur le rebord de la lunette!

pour celui -ci, j'ai du faire une isolation phonique digne d'un studio d'enregistrement...

sinon, les voisins hurlent.

 

Bien sur, ne pas oublier celui de Zaza à la longue crinière de lin, vous savez là où les pieds des gens normaux gigotent dans le vide...Au secours Maman je ne peux pas descendre!

 

Mais je pense qu'il ne faut pas abuser des bonnes choses, et reviendrai vous voir une autre fois pour d'autres ragots de chantier...

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost0
15 janvier 2011 6 15 /01 /janvier /2011 18:28

Pour toutes celles et ceux ayant fait des études dans des écoles d'art,  rappelez-vous le premier enseignement:

le blanc et le noir ne sont pas des couleurs !

Mais en réalité des valeurs !

Bon.

Parlons un peu technique: le blanc n'est obtenu qu'en additionnant  toutes les couleurs du spectre qui sont pures, alors que les pigments des peintures ne le sont pas !

Cela vous étonne.... Essayez,même avec nos peintures vous obtiendrez un gris très proche du blanc !

Pourtant ces pauvres non-couleurs ( comme on les appelle dans le langage courant) font couler de l'encre...noire peut être !

 

Intéressons nous d'abord au blanc, je pense que le noir sera le sujet d'un autre article...

car je suis déjà épuisée en pensant à ce que je dois écrire sur ce pauvre blanc si vilipendé...

 

faite marcher votre mémoire, rappelez-vous tous ces poncifs :

 

- le blanc...est froid: cliché le plus répandu, le plus incrusté dans le cerveau... mais,ce n'est pas la blancheur qui rend la neige froide !    

 

  -le blanc... égal: hôpital

 

 -le blanc...donne mauvaise mine, n'est ce pas la maladie qui vous rend pâle?

 

 -le blanc...employé lorsque l'on a pas d'idée ( pour une autre couleur naturellement)

 

-le blanc...est austère

 

-le blanc...manque de fantaisie

 

-le blanc...le blanc...toujours décrié...

 

Apprenez à regarder...oubliez les idées reçues...

 

"le blanc est le sommet du luxe car il ne souffre pas la médiocrité" vous dirait Vincent Grégoire, styliste de son état.... 

 

le blanc est la non couleur la plus difficile à employer.Mais lorsque vous le maîtrisez, il devient chaleureux, car contrairement aux autres tonalités:

 

- il est en  symbiose avec ce qui l'entoure...

 

- il capte la lumière... il joue avec, regardez les ombres portées d'une flamme, ou d'un objet,  sur un mur blanc...la magies des ombres chinoises !!!

 

- il ouvre l'espace...

 

- il gomme les défauts...

 

-il rend les limites inaccessibles 

 

- il laisse la vedette aux objets, livres, tableaux etc...il les sublime même !

 

- il accepte  le mélange avec d'autres couleur... il n'est pas égoïste

 

- il devient subtil si vous lui ajoutez une pointe de terre d'ombre, une once d'incarnat, un soupçon de taupe...etc...je pourrais y passer la soirée !

 

-il s'efface  devant la couleur forte  employée en fil d'ariane.

 

-il repose les yeux  et l'esprit. IL vous rend zen !!!

 

- et, si dans un moment de divagation créative, vous osez marier les blancs brillants aux satinés, et aux  mats, votre home prend des allures de stars. Vous savez, comme dans ces  revues de décoration qui vous font rêver...-

 

 

Notre Julia, si ensensée dans le landerneau de l'architecture a assis sa réputation sur ce blanc pas blanc...mais si beau...et... devenu si chaud par la volonté de l'homme !!!

Alors, avez vous envie d'essayer?

Si vous projettez de donner un air de neuf à votre maison, appartement,, studio...enfin à votre nid !!!

  Osez...et vous serez stupéfait

Partager cet article

Repost0
6 janvier 2011 4 06 /01 /janvier /2011 17:11

ouf! l'an nouveau est arrivé, et avec lui la cohorte des bonnes résolutions:

le régime

ne plus fumer

travailler plus pour....j'ai oublié la suite!

ranger

 

le mot est laché...ranger, mais comment?

nous rangeons tout le temps me direz vous,

- mais trop bien...et l'on ne retrouve plus les affaires, à moins de faire une liste notifiant l'emplacement de chaque chose...n'avez-vous jamais perdu la liste?

-n'importe comment... qui n'a pas cherché le matin alors que vous êtes charette: la deuxième chaussure, la deuxième chaussette, le mignon petit top assorti à son petit frère le gilet?

- avec méthode...aussi vite oubliée que créée!!!

-Que faire...

 

A nous Super Julia, n'est-elle pas architecte d'intérieur...profitons en.

 

Elle vous dit juste une phrase que vous pourrez coller sur la porte du frigo:

 

"la chose doit être rangée à l'endroit où vous l'utilisez"

 

explication: car après les plantureux repas plus qu' arrosés des festivités de fin d'année, nos méninges sont encore embouées...

 

que l'appartement soit petit ou grand, c'est le même rituel...

entrée: placard ou portant pour manteaux

           rangement chaussures, vous remplacez les chaussures du jour par vos charentaises!!!

          meubles pour sacs, écharpes, chapeaux,

          porte parapluies

si vous n'avez pas d'entrée, le plus près possible de la porte palière.

Cuisine: torchons et serviettes de table

            vaisselle de tous les jours

salon salle à manger: vaisselle des grands jours

                               nappes

                               bougies etc...

                               musique

 

salle de bains: si assez grande...serviettes éponges

                                              médicaments

                                              produits de beauté

chambre: pas d'armoire, mais plutot un placard qui grimpe à l'assaut du plafond!!!

              vêtements à pendre, possibilité de prévoir une penderie courte, et au dessous une penderie longue. on prend les vêtements du haut avec une perche, vous savez celle  utilisée dans les pressings

          prévoir une séparation dans le placard... un côté bleu,un côté rose!!!                     

          tiroirs pour lingerie

          ne pas prendre le même tiroir que son homme! risque de se tromper de slip!

          etagères pour les choses pliées et pour les draps , couvertures, couettes... t

                rangement papiers                 

si déja vous appliquez cette règle, vous y verrez plus clair et vous aurez du temps pour caliner: votre femme, votre mari, votre copin..ine, votre chien, votre chat, et même votre poisson rouge....ou tous simplement parler aux simples comme l' ancêtre de notre Julia.

Si vous avez besoin d'un tuyau, faite lui coucou, elle a toujours pleins d'idées!!!

Bonne soirée et peut être bon rangement...bientôt ce mot devrait vous faire sourire...

 

 

 

 

Partager cet article

Repost0

Présentation

  • : Le blog des livres de julia
  • : ce blog: pour tous ceux ,qui comme Julia, marranne du Portugal, sont à la recherche de leur identité juive. Architecte d'intérieur et gourmande elle vous transmet des conseils en déco, et de délicieuses recettes .
  • Contact

Profil

  • leslivresdejulia.over-blog.com
  • issue d'une famille de marranes,je suis très attachée à mon identité juive,et à toutes ces traditions qui ont bercées ma jeunesse. 
 je suis passionnée pour mon métier d'architecte d'intérieur et par  l'écriture  qui me permet le rêve.
  • issue d'une famille de marranes,je suis très attachée à mon identité juive,et à toutes ces traditions qui ont bercées ma jeunesse. je suis passionnée pour mon métier d'architecte d'intérieur et par l'écriture qui me permet le rêve.

l'auteur

Chantal FIGUEIRA LEVY, écrit depuis quelques années des romans autour de personnes réunies par la même recherche d'identité.

Son personnage principal est Julia FRANCES.

Dans la vie professionnelle, Chantal FIGUEIRA LEVY est architecte d'intérieur, et de ce fait , son héroine évolue dans ce milieu.

vos commentaires

n'hésitez pas à laisser ici vos commentaires sur le livre :

http://www.leslivresdejulia.com/article-commentaires-sur-gazoute-85290023.html