Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
9 septembre 2011 5 09 /09 /septembre /2011 17:44

En l'an de grâce 492, Zaza la blonde à la crinière de lin, parée de ses plus beaux atours,  s'en va d'un pas léger,  tenant par la main son promis, ayant pour l'occasion revêtu ses braies du dimanche.

 Tous deux, guillerets,  vont vers la ville de Soissons, afin d'assister aux épousailles  de Clovis et de Clotilde, fille du Roi des Burgondes.

Comment leur est parvenu l'invitation?

Assez d'indiscrétion.

Le mystère est certain...mais les ondes pas loin!

Après moultes aventures, les voici enfin sur les lieux de la cérémonie.

Un bouclier géant gravé de 3 fleurs de lys, indique que Clovis, le chouchou de l'évêque Rémi n'est pas loin.

Une Damoiselle,  court vêtue et l'oeil mutin conduit nos tourtereaux dans leur chambre à l'hostellerie du coin.

Le foin venant d'être épandu embaume la pièce aux très petits ouvrants. Une table courte sur patte accueille les rafraîchissements, bien nécessaire après un si long chemin.

Dans un coin, la superposition de nombreuses peaux de bêtes ne peut que laisser présager une nuit douillette et coquine.

Mais d'abord le mariage, auquel, ils sont tenus d'assister! Message oblige!

 

Clovis, superbe, attend sans beaucoup d'impatience sa promise, jeune tendron menée là

 d'une main de fer, par son Père,  histoire de ménager ses arrières.

 

Puis, la cérémonie, expédiée, Clovis n'ai pas très romantique, l'assemblée est conviée aux agapes.

Assis à même le sol, Zaza et son prétendant voient défiler des mets très appétissants.

Pourtant point de fourchette, juste quelques grossiers couteaux.

Zaza et son soupirant devront manger tels des fauves,  déchiquetant les quartiers de viande avec leurs dents, et boire dans des coupes un nectar incertain.

La fumée des rôtis, et des feux de camps conjugués, et peut être les vapeurs des vins endorment notre Zaza.

Alors, son chevalier aux braies endimanchées, d'un bras vigoureux, la pose avec délicatesse sur sa robuste épaule, laissant traîner, tel un vaporeux  semi d'étoile sa longue crinière en cheveux de lin.

Arrivée dans leur antre, que c'est-il passé?

Je vous laisse le deviner.

 

Au petit matin, notre blonde, intrépide, réveillée soudain par un coq "gaulois" réalisa

enfin que son rêve prenait fin...

Car, certes, il y avait des peaux de bêtes, mais étaient-elles  naturelles?

Et puis ce bouclier, géant posé dans sa chambre, appartenait-il à Clovis?

Et ce mariage avec Clotilde, peut être l'avait-elle rêvé?

Seul, bien réel, était son fiancé, endormi dans leur couche géante.

Risquant oh! la courageuse, un oeil dehors, elle s'aperçut qu'elle était au village Mérovingien d'un quelconque lieu de plaisirs historiques!

A moins, qu'une lointaine ancêtre, ayant assisté au mariage de Clovis, ne lui ait susurré au creux de son oreille ce rêve étrange...et prémonitoire...peut être! 

 

 

 

Partager cet article

Repost0

commentaires

larracroft 19/09/2011 00:47


je savais Zaza Cartésienne et à l'immagination débordante ,mais là....... je suis éberluée ...


leslivresdejulia.over-blog.com 23/09/2011 17:47



Une oreille bien greffée peu mener loin, même chez une cartésienne aussi fantaisiste.


une antinomie sur patte.



ITMarmotte:) 18/09/2011 20:43


Tout d'abord, traduction des termes employés par Larra Croft:
LOL signifie en Laughing out loud, c'est à dire traduction directe rire à gorge déployée, donc en un peu déformé : "Mort de Rire."

Ensuite, je vous avouerai que depuis la lecture de son message, je suis en plein questionnement identitaire.
En effet, pour que ma "mémoire cellulaire" soit royale, il faudrait que j'ai subi une greffe de l'oreille gauche ayant appartenu à une personne née au début du siècle, qui elle-même aurait eu une
greffe de l'orteil droit d'un individu du siècle dernier, à qui on aurait greffé un morceau de fesse suite à un sale accident de cariole (il devait être un des précurseurs de la voiture à cheval,
et dans ses premières expériences, avait du prendre quelques risques en affinant les roues de celle-ci).
La fesse ayant été greffée à cet inventeur serait elle-même issue d'une personne encore plus ancienne, etc... etc...
au final il reste encore à espérer qu'au temps de clovis on pratiquait la greffe, et dans quelles conditions si oui ? je ne préfère pas imaginer la façon dont on aurait greffé des cheveux ... ça
peut même pas être le travail d'une sorcière normande puisque la normandie n'a que 1100 ans. Bref, un egyptien qui passait par là ? en tout cas ils ont bien trouvé une solution sinon je n'en serais
pas là... hi !


leslivresdejulia.over-blog.com 23/09/2011 17:36



Encore une fois, tout vient de l'oreille, greffée aux temps lointains, par un zbire de Clovis,qui enervé d'avoir cassé le vase de Soisson, c'était tapé la tête contre les murs, et de ce faite
cassé l'oreille, droite, il me semble.


le receptacle dans lequel était entreposé le dit pavillon était ce maudit vase qui perturba tant d'écoliers.


notre Zaza, un peu sourde lorsqu'il s'agissait d'apprendre l'histoire de Clovis, s'étant fait maintes fois tirer l'oreille, due venir à la greffe. CQFD



larra croft 18/09/2011 10:42


Ce n'était peut-être pas un rêve !
C'est surement "sa mémoire cellulaire" qui vient lui rappeler ses origine royale !! ... LOL !


leslivresdejulia.over-blog.com 23/09/2011 17:27



je me disais bien, l'oreille, l'oreille vous dis-je, elle est royale!



ITMarmotte:) 09/09/2011 19:49


et encore, tu n'as pas vu les photos !
si au moins j'avais pu te remarquer au mariage de Clovis, je t'aurais offert ce "breuvage des romains" dont je me suis délictée, à base de mandarine et d'un saumur pétillant ainsi qu'un troisième
ingrédient tenu secret par l'aubergiste.
Pour finir, bravo pour tes rimes!


leslivresdejulia.over-blog.com 09/09/2011 20:36



je n'aima pas l'alcool!


Et puis nous ne fréquentons pas le même siècle un peu trop sauvage pour moi.



Présentation

  • : Le blog des livres de julia
  • : ce blog: pour tous ceux ,qui comme Julia, marranne du Portugal, sont à la recherche de leur identité juive. Architecte d'intérieur et gourmande elle vous transmet des conseils en déco, et de délicieuses recettes .
  • Contact

Profil

  • leslivresdejulia.over-blog.com
  • issue d'une famille de marranes,je suis très attachée à mon identité juive,et à toutes ces traditions qui ont bercées ma jeunesse. 
 je suis passionnée pour mon métier d'architecte d'intérieur et par  l'écriture  qui me permet le rêve.
  • issue d'une famille de marranes,je suis très attachée à mon identité juive,et à toutes ces traditions qui ont bercées ma jeunesse. je suis passionnée pour mon métier d'architecte d'intérieur et par l'écriture qui me permet le rêve.

l'auteur

Chantal FIGUEIRA LEVY, écrit depuis quelques années des romans autour de personnes réunies par la même recherche d'identité.

Son personnage principal est Julia FRANCES.

Dans la vie professionnelle, Chantal FIGUEIRA LEVY est architecte d'intérieur, et de ce fait , son héroine évolue dans ce milieu.

vos commentaires

n'hésitez pas à laisser ici vos commentaires sur le livre :

http://www.leslivresdejulia.com/article-commentaires-sur-gazoute-85290023.html