Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
6 mars 2011 7 06 /03 /mars /2011 18:57

En ce début mars où les bourgeons pointent le bout de leur nez, où les premières jonquilles repassent leurs pétales froissées par cette longue nuit hivernale, où les hérons guettent dans l'eau blanchâtre des marais, le premier têtard, le premier alvin, histoire d'aiguiser leurs becs...

 J'ai fait un rêve aussi étrange que l'atmosphère embrumé des marais au petit jour...

"A l'heure où blanchit la campagne "dirait Victor Hugo.

 

Par je ne sais quel hasard, je me suis retrouvée chez Zaza la géante à la crinière de lin...

 

Dans un ancien relais de poste, ou peut être une hostellerie, que sais-je...A Pétaouchnokville.

 

A gauche, dans ce qui devait être l'étable pour les chevaux en transit, se trouve la machine infernale de notre Zaza l'impétueuse..

Une puissante cylindrée, au ventre rubicond et rond comme les cuisses des femmes sculptées par Botéro se repose. Accroché au guidon, un ravissant blouson, encore tout imprégné  de la chaleur de sa conductrice, se balance négligemment...

 

Zaza l'accueillante, comme toujours, m'entraîne vers son jardin  où poussent des poireaux miniatures, qu'elle arrose consciencieusement avec de l'eau distillé parfumé à la rose... pour les rendre plus fondant...ainsi que des antennes radios, afin de baliser le terrain pour les petits hommes verts qui parfois, les soir de pleine lune viennent la visiter...

Car Zaza la joueuse aime taper le carton...et que je te belote et rebelote et dix de der!!! 

Avec curiosité et ravissement, je m'installe dans ce lieu que je qualifie déjà de magique.

Alors que le soleil brille, mais qu'il doit faire 10°, je m'aperçois qu'elle a  dressé le couvert dans ce jardin extraordinaire , et même placé le parasol ...peut être pour éviter l'insolation.

 Commencent alors les sortilèges de Zazafé...érie

 Comme dans le dessin animé de Cendrillon, les choses se placent et se déplacent toutes seules:

la bâche bleue se soulève de terre comme une tornade tourbillonnante, entrainant un magnifique évier en ardoise, pour me laver les mains... me dira Zaza la Blonde

aux longs cheveux de lin.

Puis le parasol s'envole pour libérer le soleil et pour réchauffer l'atmosphère. Mais Zaza la besogneuse, au tee shirt sans manche,  allumera un grand feu dans la cheminée aussi invisible qu' imaginaire du jardin...  

 

Dans cette ancienne hostellerie...la cuisine est à l'étage, alors pour éviter de la fatigue, notre Zaza bricoleuse a installé sur une passerelle à roulettes, vous savez comme celle  permettant de pénétrer dans un avion:

un toboggan .

Ainsi depuis la fenêtre, elle se laisse glisser sur le derrière , un plat calé dans chaque main.

 L'escalier: pour le retour...

 

 Au rythme d'un Jazz endiablé le repas se déroule dans la gaieté et la bonne humeur, et volent les assiettes, et virevoltent les paquets de chips et les fromages aux noms bizarres que Zaza la prévoyante a noté sur les papiers d'emballage avant de les mettre au feu! 

 Ne faut-il pas alimenter le chauffage?

 

Repas magique, de franche rigolade, ou les bonbons "crades", nounours, crocodiles et autres,  mous à souhait viendront clôturer ce déjeuner... sur l'herbe!!!

Comme une enfant bien élevée en sortant de table je me laverai les mains, au robinet automatique bricolé par Zaza l'ingénieuse à partir d'un bock à lavement, et de son tuyau, raccourcit pour l'usage!!!

S'en suivra une sieste... à l'harmonie chromatique pour certains...sous les camélias roses de plaisir, ou de froid peut être! 

Je dois vous avouez un secret, si par le plus pur des hasards une envie pressente se dessine à l'horizon, notre Zaza la géante vous conduira vers les commodités.

Là, ne sommes nous pas dans une maison pour géants,  vous devrez sauter pour vous asseoir, et  verrez du haut de ce trône impérial, vos pieds se balancer dans le vide!!!

Au secours, Maman, je ne peux plus descendre...

 

Ainsi va la vie, à Pétaouchnokville, et si vous avez la chance de connaître, une Zaza à la blonde crinière, n'hésitez pas, profitez de son humour décalée, de son rire éclatant et des ses ingénieuses inventions...car avec un rien notre Zaza rend la vie plus belle, plus drôle, et souvent irréelle...

Merci Zaza de nous entraîner dans ton monde surnaturel...  surtout ne  change rien...  

Partager cet article

Repost0

commentaires

ITmarmotte:) 10/05/2011 14:06


bon j'ai trouvé un blog qui en dit plus long sur l'origine de ce patelin bizarre:
http://timetcorv.free.fr/bertrand-barnabe/
à voir absolument ... hi:)


leslivresdejulia.over-blog.com 12/05/2011 14:54



Certainement un cousin éloigné, oubliée par la guillottine



Doudoune 07/03/2011 23:02


Intime de Zaza à la blonde crinière de lin depuis...seulement 15 ans de moins que LAracroft...je la reconnaît parfaitement! Faisant des haltes annuelles (souvent en avril) dans cet ancien relais de
Pétaouchnokville, je retrouve exactement son ambiance dans ce récit magnifiquement écrit! Bravo pour le style!


leslivresdejulia.over-blog.com 08/03/2011 12:01



Nous sommes heureux d'avoir grace, non pas à la Mére Michele, mais au Pére Michel, une Zaza à la crinière de lin qui comme dans la contine à souvent perdu ses chats!!!



larracroft 07/03/2011 18:54


admirable coup de pinceau "virtuel" !c'est du "Rembrandt littéraire "!et surtout c'est trés juste.
ZAZA est une perle rare !Elle gagne a être connue et reconnue .


ITMarmotte:) 07/03/2011 12:19


Merci, trop gentil tout ça!
J'étais très heureuse de te recevoir dans mon humble demeure.
le barbecue électrique n'a pas trop cassé l'ambiance
préhistorique, j'espère ? hi!


leslivresdejulia.over-blog.com 07/03/2011 15:07



tu peux relir car j'ai apporté quelques petites modif!!


 



lizagrèce 06/03/2011 22:29


Elle en a des qualités cette Zaza !


Présentation

  • : Le blog des livres de julia
  • : ce blog: pour tous ceux ,qui comme Julia, marranne du Portugal, sont à la recherche de leur identité juive. Architecte d'intérieur et gourmande elle vous transmet des conseils en déco, et de délicieuses recettes .
  • Contact

Profil

  • leslivresdejulia.over-blog.com
  • issue d'une famille de marranes,je suis très attachée à mon identité juive,et à toutes ces traditions qui ont bercées ma jeunesse. 
 je suis passionnée pour mon métier d'architecte d'intérieur et par  l'écriture  qui me permet le rêve.
  • issue d'une famille de marranes,je suis très attachée à mon identité juive,et à toutes ces traditions qui ont bercées ma jeunesse. je suis passionnée pour mon métier d'architecte d'intérieur et par l'écriture qui me permet le rêve.

l'auteur

Chantal FIGUEIRA LEVY, écrit depuis quelques années des romans autour de personnes réunies par la même recherche d'identité.

Son personnage principal est Julia FRANCES.

Dans la vie professionnelle, Chantal FIGUEIRA LEVY est architecte d'intérieur, et de ce fait , son héroine évolue dans ce milieu.

vos commentaires

n'hésitez pas à laisser ici vos commentaires sur le livre :

http://www.leslivresdejulia.com/article-commentaires-sur-gazoute-85290023.html