Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
28 février 2011 1 28 /02 /février /2011 18:30

Minoutchik,  chat dans la force de l âge ,  douillettement  enveloppé dans sa noire doudoune poilue, si dodu que son  ventre caresse le sol, promène sa souveraine nonchalance en compagnie de sa soeur Dame Minetiza.

Ils vivent tous les deux à Petaouchnokville, dans la douillette isba de Zaza à la chevelure de lin...

  Ils sont heureux...Ils devisent gentiment dans leur idiome, et se félicitent d'avoir une si douce et si gentille Maman...à la crinière si longue...que le soir venu, ils s'endorment sur cette accueillante litière... 

Enfin, vous l'avez compris, pour eux la vie est belle !

 

Pas d'autre chat, pas de souris, uniquement les croquettes diffusées par le distributeur automatique...usiné par Zaza.

 

Toutefois, Zaza la Blonde, c'est comme cela que les villageois l'appelle,  se trouve bien seule dans cette maison de Petaouchnokville...Dans cette isba, faite pour elle...Car très grande, elle a, bricoleuse de naissance,  tout adapté à sa taille ! Ainsi le lavabo est perché à 1,40m du sol, idem pour l'évier, et pour tous le reste...Interdit au petit !

Cela réduit le cercle des princes charmants!!!

Aussi notre Zaza s'ennuie...

 

Le soir, après son travail, par passion...par besoin...pour estomper sa solitude, elle rejoint  tous les passionnés de radio...Et elle parle, elle parle...et  envoie sur les ondes le son mélodieux émis par les vibrations de ses cordes vocales,  l'explosion de son rire, son humour décapant, car elle est drole notre Zaza, et,  se laisse carresser  par le timbre d'une voix inconnue qui lui répond...  

La vie aurait pu continuer ainsi...

Sereine pour les matous...

Monotone et mélancolique pour leur maîtresse...

 

Mais est-ce :  le sort, les fées, les elfes, les farfadets, que sais-je, qui en décidèrent autrement...

 

Un jour, transporté par une onde plus sentimentale que les autres, une voix de miel enveloppa  notre Zaza, et de parole, en confidence, ils ne purent que se rencontrer.

 

C'est ainsi que WG92M fit sa cour à 7Z14.

 Silence radio, à nous la vie ...

 

Et de déménager, et d'installer Minoutchik et Minetiza  à Mimivilitch dans le repaire du chevalier servant de notre belle héroïne...qui...les hasards faisant bien les choses, était lui aussi géant!!!

 

Les chats libérés, commencent leur inspection...

Que ces murs de pierre sont hauts.

Qui se cache derrière,?

N'est-ce pas la queue pointue, tigrée d'un raminagrobis de gouttière, que j'aperçois sur le haut du mur,pense Minoutchik, se gardant d'en parler à sa soeur, afin de ne pas la perturber un peu plus.

Un chat commun, Pouah...où sommes nous?

Dans quel village sommes nous arrivés...Notre maîtresse ne  nous a pas habitué à un tel environnement...

 

Les jours passent, Zaza très occupée à lire la carte du tendre, et  couper le dosseret de pied du lit afin qu'il puisse recevoir deux géants, est moins attentive à ses chats...

 

Alors, doucement, ils s'aventurent...faisant leurs marques dans la tanière du prince charmant...histoire de rappeler qu'ils existent!

 

D'abord Minoutchik...il saute avec beaucoup de mal sur le haut mur, s'arrête un instant sur le chaperon afin d'examiner le terrain...Tout semble vide, nul ombre de queue tigrée, pas la moindre paire de moustaches à l'horizon, alors presque lestement, il passe chez l'ennemi, suivit du regard par sa soeur,  grimpée elle aussi sur cette clôture très particulière.

Délicatement, marchant sur du velours, afin de ne pas attirer l'attention, il avance, d'abord une marche, puis deux, puis quelques, il flaire que dis-je il hume une odeur de pâtée... Alors, son instinct de goulu jamais rassasié le propulse devant une gamelle, certes pas aussi belle que son distributeur automatique customisé par sa Zaza , mais pleine d'une sorte de gelée...hum...je ne vous dis que cela.

Et voila qu'allègrement, sans complexe aucun, il commence à manger...mais...soudain...surgit de nul part...un feulement assourdissant le rappelle à l'ordre!

 

-D'ou viens-tu, toi, noiraud félin, tu manges ma pitance...Qui te le permet?

-Je ne te connais pas...Sais-tu que tu es sur les terres D'hippolyte le Vieux et Lynxou aux yeux si bleus?

 

Et d'un coup de patte agressif chasse notre pauvre Minoutchik...

 

Celui ci tout terrifié, trouve suffisamment de puissance pour faire passer par dessus le haut mur de pierre son corps lourdaud et empâté...Les poils dirait Zaza!

 

Le jour suivant cette folle équipée, nos deux chats restent à l'abri dans la véranda de leur nouveau maître... leur Zaza  le désire...

Ils doivent s'habituer à cette environnement hostile, où toute la journée ils voient passer force matous aux pelages tellement étranges...du tigré, du roux, du blanc tacheté de beige, mais point de noir...Ils ne se savaient pas unique!

 

Le temps passant, nos pauvres chats doivent se rendre à l'évidence, leur Zaza a décidé de squatter la demeure de son prince charmant...et que je te cloue, et que je te scie, soude...tape...isole...enfin, tous les corps de métier passe dans les mains besogneuses de

 la blonde aux cheveux de lin...

 

Mimivilitch est leur nouvelle adresse!

 

Que faire, Minoutchik n'a pas envie de se claquemurer dans la tanière devenue pimpante par la  magie de Zaza...

 

Alors...un jour, de nouveau il s'enhardit, et passe la frontière ...

Arrivé devant la gamelle qu'il a vite retrouvé, il rencontre Hippolyte le Vieux, une espèce de matou tigré, du genre le plus vulgaire... mais il n'est point seul...une babou est là, remplissant sa gamelle...

Minoutchik sait y faire... et je me frotte dans les jambes de la babou, et je te lui lance des regards de chaton craintif à faire fondre un iceberg... Le tour est joué...

Il aura son écuelle, et Hippolyte devra l'accepter...

Interdit les feulements, Babou explique à Hippolyte qu'il doit être aimable avec  ce matou, même si son pelage est différant!

 

De jour en jour, ils apprendront à mieux se connaître, un jour chez l'un, un jour chez l'autre, mais Hyppo le vieux, tentera toujours d'intimider Minoutchik lorsqu'il  pensera ne pas être vu...un droit d'aînesse en quelque sorte...

 

Quant à Minitiza, elle restera toujours en haut du mur, acceptant seulement les avances d'un matou un peu moins noir qu'elle...

 

Et Lynxou aux yeux si bleus me direz-vous?

 

Dans la  hiérarchie des matous, notre Minoutchik prendra "du poils de la bête" sans mauvais jeu de mot, et sans vergogne, chassera de ses terres ce chat aux yeux si bleus, qui vraiment devait venir d'une autre planète...

 

Ainsi va la vie à Mimivilitch land...

Et comme le dirait Jean de La Fontaine: la raison du plus fort est toujours la meilleur...

 

Et pour être fort..Minoutchik s'y entend, il mange dans toutes les gamelles du quartier!

Partager cet article

Repost0

commentaires

Catherine et Laurent 09/03/2011 07:42


Catherine et Laurent sont heureux de t’annoncer que ton adhésion à notre communauté « Les chroniques de la meute » vient d’être validée.

Dès à présent, tu as la possibilité de publier des articles au sein de cette communauté.

A Bientôt.


leslivresdejulia.over-blog.com 29/04/2011 16:26



Merci.



ITmarmotte:) 01/03/2011 20:34


Bonsoir les minettes,
Je ne fais que passer,
Ma frangine Minette m'a annoncé que le gros Hypopo tapait la déprime parce que sa mère adoptive parlait pas assez de lui sur le net.
Faut pas lui en vouloir, le pauv' , c'est pas facile de vivre à côté de 2 stars!
M'enfin il a quand gagné sur un point à notre venue:
ça l'a obligé à faire un petit régime, il faut savoir que c'est pour lui que je me dévoue.
De toute façon ma mère me l'a toujours dit : la prise de poids ne se voit pas sur moi, c'est simplement que j'ai une bonne quantité de poils, de beaux très beaux poils noirs aux reflets marrons, à
faire pleurer.
Je crois que ça vient de mon grand-père, c'est plutôt un poilu!
L'année dernière, Maman nous a emmenés au Spitzberg. Les ours et nous, on n'avait pas froid, on faisait des glissades sur la glace, on s'est vraiment amusés.
Ma soeur a été un peu pénible comme d'hab', elle n'aime pas tellement se mouiller les papattes, alors avec la neige, je vous dis pas les comédies!
Mais pourquoi on m'a collé une soeur? ... chacun sa croix.
Bon il faut que je vous laisse désolé, j'ai affaire, le ptit Hyppo n'arrive plus à macher ses croquettes, je m'en vais les lui prémacher, précroquer, prédigérer...
hi!
Miaouàvous
Minou:)


larracroft 01/03/2011 12:58


quand à "Hypo", son pyjama rayé, lui donne des allures de propriétaire des lieux ! Il est vrai qu'il sait acceuillir les visiteurs:à chacun de leur pas,"les humains-visiteurs, ont droit à une
roulade de sa part ! histoire de leur montrer qu'il fut sportif dans une autre vie ( c'est bien connu, les chats ont 7 vies !)
Larracroft


lizagrèce 01/03/2011 12:33


C'est pas gentil de ne rien laisser aux autres ...
Mais moi je fais pareil ...
Signé Microula le chat de la maison de Liza


larrajo 01/03/2011 11:20


extraordinnaire de perspicacité!!on s'y croirait :hauteur de lavabo ! (il me faut un petit banc!!LOL)
Description de Minou/Minette! fabuleuse !c'est vraiment ça! Moi qui suis la "Grandmaman" de Minou/Minette, je confirme !!
Quand au coup de coeur de F4GBF c'est criant de vérité .
Amitiés
:Larracroft( pour facebook)


Présentation

  • : Le blog des livres de julia
  • : ce blog: pour tous ceux ,qui comme Julia, marranne du Portugal, sont à la recherche de leur identité juive. Architecte d'intérieur et gourmande elle vous transmet des conseils en déco, et de délicieuses recettes .
  • Contact

Profil

  • leslivresdejulia.over-blog.com
  • issue d'une famille de marranes,je suis très attachée à mon identité juive,et à toutes ces traditions qui ont bercées ma jeunesse. 
 je suis passionnée pour mon métier d'architecte d'intérieur et par  l'écriture  qui me permet le rêve.
  • issue d'une famille de marranes,je suis très attachée à mon identité juive,et à toutes ces traditions qui ont bercées ma jeunesse. je suis passionnée pour mon métier d'architecte d'intérieur et par l'écriture qui me permet le rêve.

l'auteur

Chantal FIGUEIRA LEVY, écrit depuis quelques années des romans autour de personnes réunies par la même recherche d'identité.

Son personnage principal est Julia FRANCES.

Dans la vie professionnelle, Chantal FIGUEIRA LEVY est architecte d'intérieur, et de ce fait , son héroine évolue dans ce milieu.

vos commentaires

n'hésitez pas à laisser ici vos commentaires sur le livre :

http://www.leslivresdejulia.com/article-commentaires-sur-gazoute-85290023.html